Tourment

Publié le par Saint Epondyle


La vie à l’IUT en ce moment est difficile. Le semestre 4 vient de commencer et déjà nous croulons sous un nombre inimaginable de projets à mener ; je fais moi-même partie de pas moins de six groupes de travail différents avec lesquels je dois faire en sorte de prévoir réunions et après-midis de boulot pour avancer. Pire, nos emplois du temps sont, par le jeu des options, des modules et autres C7, surchargés et tous différents. Comment dans ce cas faire en sorte de travailler avec tout le monde en même temps ?

Et encore, s’il n’y avait que ça. Ainsi, la recherche de stage, démarrée en octobre 2008, n’abouti à rien jusque là ! Je dois donc démarcher, relancer, contacter, appeler, écrire pour décrocher des entretiens. Là-dessus se rajoute le questionnement pour l’année prochaine, les concours d’entrée aux écoles de commerce, très difficiles, qui nécessiteraient que j’y travaille pour être capable de répondre aux questions de logiques ignobles et les portes ouvertes, qui me forcent à aller assister à des conférences le samedi. Encore pire, je vais probablement devoir me résigner à aller suivre un cours de soutien aux concours pendant la moitié de mes prochaines vacances. Rajoutez à ça que je vais recommencer cette semaine les cours de conduite, à raison de trois ou quatre heures par semaine pour essayer d’avoir le permis avant Avril.

En attendant, tous mes projets de BD, de jeux de rôles et de « se remettre à la guitare » sont en attente. Je ne dessine quasiment plus. Vivement cet été, si j’arrive jusque là.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lélia 06/02/2009 19:38

Je comprends parfaitement, totalement, vraiment beaucoup ce que tu veux dire par là. J'ai pas la recherche de stage, la conduite et les concours en parallèle, mais je trouve que ça fait déjà beaucoup. Mais je pense qu'aucun de nous ne peut envier l'autre... Si le courage, la patience et la motivation pouvait d'acheter, je pense que je passerais carrément commande chez un grossiste :)

Bon courage alors ! Et cherche pas à apprendre les noeuds de pendu, t'as pas le temps !

Bisous (avec un "S")