Grraig Anlëh, duc de Lieucate - Greg le nain

Publié le par Saint Epondyle

Nom : Grraig / Grraig Anlëh, duc de Lieucate
Surnom : Greg le nain
Joueur : Gregou
Jeu : D&D 3.5
Race : Nain
Classe : Guerrier/Protecteur nain
Concept : Guerrier nain en armure scintillante avec hache, barbe et buveur d’hydromel
Etat : Retraité, inscrit au Panthéon Rôlistique
« Profanez la tombe pendant que je ne regarde pas, je suis loyal bon. »

Greg le nain est à la fois le personnage le plus emblématique et le moins original qu’il m’a été donné de faire jouer. Premier personnage de Gregou et même premier personnage tout court dans l’ordre de la création des persos, c’est pour moi un honneur, un plaisir et un devoir que d’inaugurer le Panthéon des Héros avec lui.

Pour situer Greg le nain dans l’histoire de notre table, reportez vous au Chapitre second des anthologies.

Ce personnage fut créé parmi les premiers, lors de notre toute première partie de D&D 3.5. Assez peu portés sur l’interprétation des personnages à l’époque, nous avions fait Greg le nain dans le seul but de servir de tank au sein du groupe. Les souhaits du joueur étaient que son personnage ressemble le plus possible à Gimli, dans la trilogie du Seigneur des Anneaux. Affublé d’un alignement loyal bon, d’une barbe blonde fournie, d’une hache de guerre naine d’une fidélité relative au dieu de la force (Kord) et à celui des nains (Moradin), Grraig pouvait commencer sa carrière dans la profession dangereuse de guerrier nain.


Mine de rien, bien que limité au niveau de la personnalité, de l’originalité et donc des possibilités d’interprétation, Greg le nain est le personnage qui peut se vanter d’avoir eu la durée de vie la plus longue de tous à notre table. Débuté au niveau 1 de guerrier, il progressa jusqu’au niveau global de 13, en se multiclassant en protecteur nain. Il fut par ailleurs le seul et unique personnage de notre table à s’incarner dans une magnifique figurine attitrée, en bronze véritable (voir photo). Anobli en court de route, Grraig acquit également un nom de famille (Anlëh) et un grand nombre de possessions matérielles. Sa maison dans la capitale de Dypres restera dans les annales comme un exemple à ne pas suivre en matière de décoration et de bonne tenue. En termes d’aventure, Greg le nain à frôlé la mort des centaines de fois et à fait passer de vie à trépas un nombre incalculable de monstres, vampires, zombis, dragons, gobelins et autres troglodytes. 

Le fait que Grraig participa à toutes les aventures du premier monde de jeu auquel nous avons joué fait de lui un symbole de nos débuts dans le JdR.


C’est justement lorsque, lassé par le monde limité dans lequel se déroulaient nos aventures, je proposais à mes joueurs de changer pour un autre monde plus cohérent et différent, que nous laissâmes Grraig en arrière afin de le laisser jouir d’une retraite amplement méritée dans le Panthéon des Héros.

Commenter cet article

Funky 29/08/2009 21:55

Gloire au héros Grraïg le nain ! Que sa légende brave les siècles et les siècles ! Gloire !( snif, c'est le perso qui a engrengé le plus de souvenir en mon moi rolistique, il a été joué 3 années non-stop il me semble )

Saint Epondyle 29/08/2009 21:57


Joué 3 années non-stop par toi Funky, alias Gregou. C'était à mon avis le seul personnage avec lequel on pouvait inaugurer le Panthéon.